Nos emplois et nos entreprises : La 1re des batailles

Nous nous battons pour une région attractive, prospère et créatrice d’emplois. Face à la crise, nous avons engagé un plan de relance sans précédent pour protéger nos entreprises et rebondir. 

Notre objectif : retrouver au plus vite les voyants verts de l’avant crise (1re région pour l’emploi, la création d’entreprise, la recherche et l’innovation…).

Christelle Morançais

75%

des demandeurs d’emploi en formation courte recrutés dans les 6 mois

1re région French Fab

pour notre industrie

Agriculture, pêche et alimentation :

170 000

emplois

1re région

pour les créations d’entreprises

Nous luttons sans relâche pour l’emploi

Rapprocher les demandeurs d’emploi des entreprises : 120 000 formations dans les secteurs qui recrutent.

Accompagner financièrement les entreprises pour former les salariés plutôt que licencier.

Nous défendons notre industrie et la relocalisation des entreprises

Défendre nos fleurons, comme les Chantiers de l’Atlantique ou Airbus.

Miser sur l’industrie du futur, moderniser les chaînes de production et développer l’export (+ 20 % en 4 ans). 

Faire de la recherche-innovation un levier de compétitivité dans les domaines de l’intelligence artificielle, des énergies renouvelables, de la cybersécurité….

Nous soutenons nos agriculteurs et nos pêcheurs

Moderniser les exploitations et soutenir l’installation de jeunes agriculteurs. 

Accompagner nos pêcheurs face au Brexit. 

Soutenir notre industrie agroalimentaire et nos filières d’excellence (viande, lait, volaille, végétal, vin…). 

Nous défendons le commerce de proximité et l’artisanat : 1rs employeurs de la région

Revitaliser les commerces en centre-ville et en zone rurale.

Aider nos commerçants et artisans à prendre le tournant du numérique.

Soutenir le tourisme pour renforcer notre attractivité.

Agir face à la crise

4 000 entreprises aidées, 3 000 emplois industriels préservés.

+ 30% de formations pour les demandeurs d’emplois dans les secteurs qui recrutent.

Soutien à nos start-up dans la course au vaccin.

Distribution des invendus agricoles par la chaîne alimentaire solidaire.